Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Prepa HEC

Classements des écoles, réputation, taux de réussite, professeurs, pédagogie et inside stories...

Rėussir ses oraux en 10 points

Publié 15 Février 2013 par Aristote420 in oral, oraux, jury, conseils, cv, entraîner, école

Rėussir ses oraux en 10 points

Les oraux... voilà un exercice bien épineux. A entendre les examinateurs, il faudrait être sincère afin que le jury puisse cerner votre personnalité, vos valeurs et vos objectifs professionnels.

On ne va pas se mentir, si on réussissait un entretien en étant sincère et naturel, ça se saurait. Déjà, en fin de prépa, il est assez rare que l’on connaisse ses objectifs professionnels (je veux dire de façon plus précise que “je veux faire du marketing dans le luxe” ou “je veux faire de la finance”) et on n’a généralement pas consacré beaucoup de temps à une quelconque activité extra-scolaire... alors il faut broder, enfumer, charmer le jury.

Voici quelques modestes conseils pour se préparer à être sincère et laisser entrevoir au jury votre vraie fausse personnalité.

1- Anticipez

Les oraux seront une constante de votre parcours dans l'enseignement supérieur et au-delà. Si le format peut varier en fonction du contexte, l’objectif demeure toujours le même : convaincre et séduire. Il est donc nécessaire d'appréhender ces épreuves le plus tôt possible. En effet, miser sur un éclair de génie le Jour J n’est pas envisageable. Renseignez-vous auprès de vos camarades des promotions précédentes, sans négliger les conseils de vos proches déjà insérés dans le monde professionnel. Ils vous apporteront un éclairage nouveau et des idées différentes, qui vous permettront de ne pas tenir un discours trop formaté et donc plus concret et convaincant.

2- Bâtissez un capital à exploiter

A priori, aucun étudiant sortant de prépa ne peut se vanter de posséder un CV en or. Votre parcours professionnel se limite à votre stage de 3ème ? Ne paniquez pas. Il s’agit de recenser en amont l’ensemble de vos expériences et de savoir lesquelles mettre en avant. Vous avez une passion ? Sachez la rendre concrète aux yeux du jury, en expliquant comment vous la poussez au maximum et faites-en un témoignage de votre capacité d’approfondir les choses. Vous êtes sportif ? Vous devez être capable d’expliquer ce que cela vous apporte et comment cette activité pourrait être utile dans le monde professionnel. L’important est de vous différencier et de faire découvrir votre personnalité. Là encore, l’improvisation n’est pas de mise.

3- Entraînez-vous en conditions réelles

Ne vous contentez pas des oraux blancs. Faites votre possible pour vous entraîner dans des conditions proches de la réalité en sollicitant les membres de votre réseau. Chaque entretien vous apportera son lot de découvertes. Certains seront particulièrement sensibles à votre discours, d’autres feront plus attention à votre apparence et à votre langage non verbal. C’est en accumulant leurs remarques que vous vous préparerez efficacement.

4- Affrontez le regard de vos amis

Il va vous falloir vaincre votre timidité et le regard de l'autre si vous voulez réussir. Le meilleur moyen d'y parvenir est de vous entraîner face à vos amis et d'être prêt à progresser en écoutant leurs critiques constructives. Dites leur de ne pas vous épargner, mettez de côté votre ego et sachez faire preuve d’humilité. Ils doivent vous aider, pas vous flatter !

5- Mettez-vous en confiance

Nourrissez votre optimisme. Après deux voire trois ans de travail soutenu et de sacrifices, il est facile de perdre ses moyens. La peur de l’échec ne doit pas vous paralyser. Accordez-vous des instants de détente. Ceux-ci font intégralement partie de votre préparation. Vous ne devez pas arriver au jour de l’oral avec la mine d’un condamné.

Le meilleur moyen de vous mettre dans une condition psychologique optimale est de vous rappeler les grands succès qui ont déjà émaillé votre (courte) vie. Cet oral du Bac particulièrement réussi, cette jeune fille ou garçon qui s’est jeté dans vos bras ou bien cet exploit sportif que vous chérissez. L’important étant de se remémorer cette sensation d’accomplissement et de toute puissance que vous aviez ressentie alors.

6- Renseignez-vous sur les attentes de l'établissement

Site internet, plaquette, anciens étudiants et autres “admisseurs” sont autant de sources à votre disposition. Repérez les anciens ayant eu un parcours brillant, ils sont la meilleure carte de visite d’une école et le jury appréciera. Chaque école a ses méthodes, valeurs ou tics qu’il va falloir exploiter en finesse, gardez votre personnalité mais en la teintant de celle de votre école cible.

7- Structurez votre projet professionnel

Faites preuve de maturité et laissez présager au jury qu’il a face à lui, un futur porte-drapeau de l’établissement. Devant votre confiance en vous et la réflexion soignée que vous avez apportée à votre projet professionnel, il ne pourra pas douter que vous allez réussir professionnellement. Et c’est bien ce que recherchent avant tous les écoles: des réussites qui développeront le réseau et le prestige des lieux.

8- L'actu, l'actu et encore l'actu!

Si l'on peut passer à côté d'une question de culture générale (le jury ne vous croit pas infaillible), il est en revanche inconcevable de ne pas avoir suivi l'actualité des derniers mois. Pour arriver serein à votre épreuve, Il est nécessaire d'avoir au préalable bien suivi la presse. Les sources d’informations sont plus variées et accessibles que jamais, vous n’aurez aucune excuse !

9- Dormez

Certes le stress est là et il est tentant de ne pas aller se coucher et de céder à l'excitation. Grave erreur ! Ne négligez pas l’importance du sommeil, qui entretient votre mémoire et vous permet d’être en pleine possession de vos moyens. Il serait trop bête d’arriver totalement grillé devant le jury. Les oraux sont un marathon, pas un sprint.

10- Donnez tout!

Pas de retenue ! Vous avez trop travaillé voire même trop souffert. Une bonne partie de votre avenir va se jouer lors de cet entretien. Rappelez-vous ceci : le temps dont vous disposez est court et le jury va recevoir des dizaines d’étudiants. Ne soyez pas exalté, mais faites en sorte qu’ils se rappellent de vous !

Commenter cet article